Ubisoft : des jeux mobiles pour Netflix et un nouveau Assassin's Creed en 2023 – La Provence

L’actualité à portée de main
Abonnement à partir de 1€
Actualités
Ubisoft : des jeux mobiles pour Netflix et un nouveau…

Par La Provence (avec AFP)
Recevez chaque semaine toute l’actualité de votre région
L’éditeur français Ubisoft va produire des jeux vidéo mobiles pour le géant du streaming Netflix, avec qui il prépare déjà des séries, et sortir le prochain épisode de sa saga "Assassin’s Creed" en 2023, a-t-il annoncé samedi.
Ce futur "Assassin’s Creed", l’une des séries les plus populaires de son catalogue depuis son lancement en 2007, sera baptisé "Mirage" et se déroulera à Bagdad, à l’époque médiévale. Le précédent opus, "Valhalla", commercialisé en 2020, a dépassé le cap du "milliard d’euros de revenus" générés, a souligné le patron d’Ubisoft Yves Guillemot, lors d’une conférence de presse.
En outre, après avoir annoncé en 2020 un partenariat avec Netflix pour décliner en plusieurs séries la marque "Assassin’s Creed", Ubisoft a conclu un accord pour produire "trois jeux mobiles" sur la plateforme, dont un "Assassin’s Creed" justement, a-t-il ajouté.
Concurrencé par d’autres services de streaming, comme Disney+ ou HBO Max, Netflix cherche à se diversifier, notamment en se renforçant dans le jeu vidéo. La saga "Assassin’s Creed" a déjà été adaptée en BD ainsi qu’au cinéma en 2016, illustrant la stratégie d’Ubisoft d’adapter ses productions pour d’autres médias. Près d’une dizaine de films et séries tirés de ses jeux sont ainsi prévus dans les prochaines années, parmi lesquels "Les lapins crétins".
Outre ce volet "Mirage" en 2023, d’autres opus d’"Assassin’s Creed" sont prévus à l’avenir, dont un qui aura pour décor le Japon, selon Ubisoft. Yves Guillemot est également revenu sur l’alliance nouée cette semaine avec le chinois Tencent pour garder la main sur son groupe. Selon lui, cet accord lui donne "le droit de travailler avec tous (les partenaires) que nous voulons".
Dans le cadre de ce pacte, Tencent, déjà présent au capital du champion français du jeu vidéo, va investir 300 millions d’euros et agir de concert avec la famille Guillemot. Ensemble, ils détiendront ainsi 24,9% des droits de vote du groupe. Cet accord sécurise le contrôle de la famille sur Ubisoft, alors que le secteur du jeu vidéo est le théâtre de grandes manoeuvres de consolidation et que l’éditeur français attire les convoitises. 
Un père de famille soupçonné d’avoir défenestré ses deux fillettes dans la Loire
Affaires au sein de la FFF : le ministère des Sports lance un audit
Assurance : les sinistres climatiques depuis janvier vont couter 5,2 milliards d’euros
Eygalières : le corps retrouvé est celui de l’octogénaire disparu en juillet
Aix en scène : une première soirée annulée, les deux autres maintenues
Istres : “Faites du sport” n’ouvrira que dimanche en raison du vent
Marseille : Bakermat ambiance le rooftop du R2 le 7 octobre prochain
Assemblée nationale : Royer-Perreaut (Renaissance) désigné co-rapporteur d’une mission sur les polices municipales
Votre journal numérique disponible sur tous vos supports.
Les images de l’impressionnant orage de grêle qui s’est abattu sur Gap hier soir
Marseille : il se balade avec un fusil dans la housse de guitare
Marseille : le trafic complètement saturé aux différentes sorties de la ville
Toute l’actu directement par mail

source

About didas

Check Also

Deux parrains pour la fête de la VOD – Le Film Français

Après un an d’absence, la fête de la VOD fait son retour en France du …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber