Netflix : notre top 10 des meilleurs films de guerre à voir sur la plateforme – Télé-Loisirs

Menu
Le à 15:55 par Jérémy Mingot
Les terribles drames de l’histoire contemporaine ont donné lieu à des films puissants ou des fresques intemporelles. Télé-Loisirs liste les dix films de guerre les plus incontournables de la plateforme Netflix.
L’Histoire avec un grand H mérite bien souvent qu’on la raconte. Dans ses glorieux, comme dans ses tristes moments. Bien trop souvent, les hommes sont entrés en conflit les uns avec les autres. Et le 7e art s’en inspire afin de nous rappeler nos erreurs du passé, les deux guerres mondiales étant probablement en tête des combats les plus représentés à l’écran.
Du Jour le plus long à Voyage au bout de l’enfer, signé du regretté Michael Cimino, en passant par Apocalypse Now et son tournage cauchemardesque, le film de guerre est en genre bien établi. Netflix, riche en productions originales, en propose de nombreux à son catalogue. Nous vous proposons nos dix préférés.
Pendant le conflit irakien des années 2000, Chris Kyle, membre du corps des marines, est un des snipers les plus efficaces de l’armée américaine. Alors qu’il est placé face à un terrible cas de conscience, il se souvient de sa jeunesse et de son engagement. Clint Eastwood porte à l’écran la destinée de ce soldat, campé par un Bradley Cooper très convaincant. Une biographie d’un genre assez surprenant, austère mais passionnante sur le fond et la forme.
En avril 1945, alors que la Seconde Guerre mondiale touche à sa fin, le sergent américain Wardaddy et ses quatre hommes sont envoyés derrière les lignes ennemies pour une mission à haut risque. À bord de leur tank Sherman, ils vont tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur. Brad Pitt est impressionnant dans ce film de guerre brut, intense et viscéral. Un film coup de poing !
3 octobre 1993, Mogadiscio (ville située en Somalie) ravagée par la guerre civile. Des soldats américains ont pour mission de désorganiser les forces rebelles de Mohamed Farrah Aidid. Mais l’opération vire au fiasco. Hommage à l’héroïsme des militaires avec ce récit audacieux, soutenu et parfaitement mis en images. Un électrochoc, emporté par des acteurs parfaits ; Ewan McGregor, Eric Bana, Josh Hartnett, Jason Isaacs en tête.
L’histoire vraie de Louis Zamperini, athlète américain qui participa aux JO de Berlin en 1936, puis fut un héros de la Seconde Guerre mondiale. Pour sa deuxième réalisation, Angelina Jolie donne beaucoup de souffle, quitte à en faire un peu trop, à cette destinée hors du commun, de la clameur des stades à la dureté des prisons japonaises où l’ancien coureur sera détenu. Son film révèle également l’acteur Jack O’Connell.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, alors perdus derrière les lignes ennemies, des soldats américains découvrent un site d’essai de bombe nucléaire allemand entièrement dévasté. Voulant récupérer cette arme de destruction massive, ces hommes se rendent à Stuttgart dans une usine allemande sous haute sécurité. Tom Sizemore, Neal McDonough, Alastair Mackenzie sont au casting de ce long-métrage ne réinvente pas du tout le genre, mais se montre très divertissant. Et ce malgré une introduction complètement ratée…
Lors d’une mission en Syrie, Chanteraide (François Civil), surnommé Chaussette, « l’oreille d’or » (spécialiste chargé de reconnaître le moindre bruit) d’un sous-marin français, repère une trace sonore non identifiée. En raconter davantage serait malvenu tant ce suspense aquatique, qui rivalise sans rougir avec les classiques américains comme À la poursuite d’Octobre rouge ou USS Alabama, réserve des renversements de situation qui tiennent en haleine jusqu’à la dernière seconde. Le spectateur est immergé dans le bruit et la fumée, au point de se sentir totalement perdu au milieu des flots, dans une incroyable trame internationale concoctée par Antonin Baudry, ancien diplomate. Impressionnant !
En 2012, en Libye, six membres des Forces spéciales américaines tentent de protéger une base de la CIA prise d’assaut par des milices islamistes. Inspiré d’une histoire vraie, un film d’action percutant à la réalisation efficace, signé Michael Bay, qui retrace les 13 heures de soldats, en plein combat, prêts à tout pour tenter l’impossible. Et évidemment avec le réalisateur et producteur américain, ça explose dans tous les sens. Boum !
Le film dramatique historique américain sorti en 2019 a été écrit et produit par Sarah Megan Thomas (aussi l’actrice principale du projet), et a été inspiré par les histoires vraies de trois femmes qui ont travaillé comme espionnes pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors que les nazis commencent à envahir la France, deux femmes soutiennent l’effort de guerre en espionnant pour une agence gérée par Churchill. Stana Katic (Castle) et Radhika Apte (Ghoul) viennent compléter le trio de tête. A Call to Spy ne manque pas de tension et rend un bel hommage à des héroïnes de la Seconde Guerre mondiale, bien trop souvent oubliées…
Réalisation signée Cary Joji Fukunaga (No time to Die), Beasts of No Nation est l’adaptation du roman éponyme de l’auteur nigérian Uzodinma Iweala. Il a été présenté en sélection officielle à la Mostra de Venise en 2015 et est porté par Idris Elba, Abraham Attah ou encore Richard Pepple. Au Ghana, le jeune Agu est rattrapé par une guerre civile… Désormais orphelin, il est embrigadé sous les ordres d’un sanguinaire commandant d’une armée rebelle, et devient alors un enfant-soldat.
En 2020, Spike Lee racontait pour la plateforme de streaming l’histoire de quatre vétérans Afro-Américains de la guerre du Viêt Nam. Bien des années plus tard, ils décident ensemble de retourner dans la jungle où ils ont connu l’horreur… Et partent à la recherche du corps de leur chef d’unité, disparu des années auparavant. Mais sur place, ils vont comprendre la réalité des ravages causés par la guerre. L’un des derniers rôles du regretté Chadwick Boseman (Black Panther).
Connexion à Prisma Connect
© 2022 Prisma Média – Groupe Vivendi – Partenaire Média-Presse – Tous droits réservés

source

About didas

Check Also

REPORTAGE. Au festival "Arte Mare" à Bastia, les acteurs du cinéma tentent de faire cohabiter salles obscures et plateformes – franceinfo

REPORTAGE. Au festival “Arte Mare” à Bastia, les acteurs du cinéma tentent de faire cohabiter …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber