Cinéma : 2021, une année médiocre pour l'exportation des films français – Le Monde

Consulter
le journal
Inflation : les Français chassent les bonnes affaires, la grande distribution rivalise de promotions
D’Apple à Starlink, les premiers pas des smartphones connectés aux satellites
« L’arrivée de la cinquième version du TGV pointe le sujet de la concurrence des modes de transport à l’heure de la transition énergétique »
« Il faut se préparer à une augmentation très significative des dépenses des collectivités locales »
« Rap Business » : pourquoi les rappeurs se ruinent pour jouer à Bercy
Charles III prononce son premier discours en tant que roi
Pourquoi les morceaux de rap sont de plus en plus courts
Mort de la reine Elizabeth II : retour sur ses voyages en France
Après les inondations au Pakistan, réinventer le soft power occidental
Ecran total : aux daronnes, les fils reconnaissants (et un brin moqueurs)
« La consultation gynécologique est un espace fondamentalement ambigu pour les femmes »
« Confier l’affectation de 10 % du budget de la recherche publique à des conventions citoyennes »
A Deauville, carton plein pour « Aftersun » et « War Pony »
La rentrée littéraire fait des tonnes d’invendus
Emmy Awards 2022 en direct : « Squid Game » récompensée, Zendaya meilleure actrice, le triomphe de « The White Lotus » et « Ted Lasso »
William Klein, l’outsider de la photographie, est mort
Réfugiée en Allemagne, la militante afghane des droits des femmes Zarifa Ghafari ne se résigne pas
Après la fourrure et les peaux exotiques, la laine : le bien-être des moutons mérinos enfin à la mode
S’aimer comme on se quitte : « Il mettait des paillettes dans ma vie, c’était ma seule perspective positive »
A la recherche du tempura perdu
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Le cinéma hexagonal est en revanche très bien représenté, selon Unifrance, dans les grands festivals et accroît sa présence dans les catalogues des plates-formes.
Par
Temps de Lecture 2 min.
Article réservé aux abonnés
Selon les premiers chiffres, provisoires, publiés mardi 11 janvier à l’occasion des Rendez-vous du cinéma français, événement organisé par UniFrance, l’association chargée de l’exportation du cinéma et de l’audiovisuel français, à Paris, le cinéma hexagonal a rassemblé l’an dernier 14,8 millions de spectateurs dans les salles en dehors de nos frontières. Ce qui représente 91,4 millions d’euros de recettes.
Trois films en français tirent leur épingle du jeu : Le Tour du monde en quatre-vingts jours, de Samuel Tourneux (630 000 entrées), Le Loup et le lion, de Gilles de Maistre (500 000 entrées) et Titane, de Julia Ducournau (300 000 entrées). Seuls deux films en langue anglaise – mais considérés, en matière de production, comme des longs-métrages français, The Father de Florian Zeller et Pinocchio de Guillermo del Toro et Mark Gustafson – ont franchi le seuil symbolique du million de spectateurs en 2021.
Certes, ce résultat est un peu meilleur que le millésime 2020 qui, en raison de la pandémie et de la fermeture mondiale des cinémas, s’était révélé catastrophique, avec 13,7 millions d’entrées pour les films français. Il faut se souvenir qu’en 2012 le cinéma tricolore avait fédéré 144 millions de spectateurs en dehors de nos frontières, puis 120 millions en 2014 et 106 millions en 2015. Ces résultats étaient directement liés aux succès de films produits en langue anglaise par EuropaCorp, la société de Luc Besson. En 2018 et 2019, l’étiage était retombé aux alentours de 40 millions.
Mais Unifrance rappelle que la fermeture des cinémas dans le monde, décidée entre octobre et novembre 2020, a perduré encore de longs mois en 2021. Dans chaque pays, la réglementation qui régissait la réouverture des salles a été adaptée selon l’évolution de la propagation du virus. « Ce panorama fragmenté a rendu plus compliquées l’anticipation et la mise en place de stratégies de lancement des films sur un plan international », précise Unifrance.
L’association précise que « si la répartition des entrées selon le genre voit son tiercé de tête confirmé (drame, comédie et animation), celle selon la zone géographique a été profondément changée ». L’Europe, qui captait la moitié des spectateurs en 2020, comptabilise 1,5 million d’entrées de moins, mais reste la principale zone d’exportation.
En revanche, par pays et non plus par zone géographique, la Chine se hisse en haut du podium et devient le premier marché du cinéma français avec 2,22 millions de spectateurs en 2021 (neuf fois plus qu’en 2020), suivie par la Russie (1,29 million de spectateurs) et l’Espagne (1,09 million). De façon plus générale, les spectateurs de films hexagonaux progressent de 90 % en Asie par rapport à 2020, tout comme en Amérique latine.
Il vous reste 25.45% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner.
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

About didas

Check Also

Retour en Algérie pour Alexandre Arcady – Le Film Français

Le cinéaste vient de démarrer le tournage d’un film autobiographique, au riche casting, où un …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber