Box-office international des films français – Mai 2022 – UniFrance Films

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
French cinema worldwide
13 septembre 2022 à 20:37
06 septembre 2022 à 15:51
02 septembre 2022 à 15:36
01 septembre 2022 à 15:27
01 septembre 2022 à 14:37
30 août 2022 à 20:33
29 août 2022 à 12:24
25 août 2022 à 14:43
18 juillet 2022 à 19:24
10 juillet 2022 à 14:57
17 juin 2022 à 18:13

En mai 2022, le cinéma français en salles à l'international est représenté par plus de 240 films en exploitation et par plus de 170 nouvelles sorties qui réunissent 1,4 million de spectateurs et génèrent 8,2 M€ de recettes.
Petite maman se hisse en tête en réunissant 90 000 spectateurs étrangers.
Le mot “reprise” est invoqué sur tous les marchés, mais une vision d’ensemble prenant en compte le contexte local de chaque pays (mesures en vigueur pour endiguer la pandémie, situation économique, offre de films, fréquentation, etc.) met en lumière des différences qui, encore plus que dans le passé, creusent des écarts entre les pays. Entre autres, le secteur souffre de la forte baisse des activités des gros marché tels que la Chine, à cause de la dernière vague de la pandémie, et la Russie, en vertu du conflit en cours en Ukraine, qui impacte à la fois au niveau local et mondial la circulation et l’exploitation des films. Une partie du public fait son retour en salle et la fréquentation affiche une tendance positive par rapport à 2020 et 2021, mais reste fragilisée si comparée à 2019. Malgré l’emprise des blockbusters hollywoodiens et des films familiaux sur les écrans et le box-office, quelques succès “d’auteur” prouvent que ce genre, un des socles de la cinématographie hexagonale, continue d’être un atout quand il parvient à allier le succès critique et les cinéphiles de tous âges et cultures, par exemple Petite maman de Céline Sciamma ou Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier.
Le cinéma français réunit 1,4 million de spectateurs en salle en mai, ce qui correspond à moins de la moitié du cumul du mois précédent (2,93 millions). C’est le mois le moins riche en entrées depuis décembre 2021 (1,19 million). Les grands succès du début d’année ont déjà accompli une large part de leur carrière internationale et il n’y a pas eu d’immédiat passage de témoin ; des démarrages attendus, dont ceux des films cannois, sont programmés pour les mois à venir. 244 films hexagonaux sont en exploitation et on recense 179 nouvelles sorties, des niveaux dans la lignée de ceux de février et mars. Pour la première fois en 2022, un film d’auteur, Petite maman, se hisse en tête. C’est aussi la première fois que le leader du mois ne rassemble pas plus de 100 000 cinéphiles.
L’Europe capte un peu plus de la moitié des entrées du cinéma français en salle en mai, et, ce mois-ci aussi, la part occidentale du continent s’impose (62 %). Après l’envol du mois d’avril, l’Asie recule et perd 10 points (6,3 %), tandis que l’Amérique latine progresse fort et sa part passe de 14,6 % à 22,5 %. Le Mexique devient le premier marché étranger en nombre de cinéphiles pour les films hexagonaux en mai 2022, porté par 168 000 tickets (une première pour un pays non européen cette année), devant les Etats-Unis (113 000), seul autre territoire offrant plus de 100 000 entrées au cinéma français.
 À l’image de février et de mars, l’animation domine la scène internationale. Cette fois, ce n’est que d’une courte tête, car la comédie/comédie dramatique et le drame suivent de très près : en mai 2022, chacun des trois genres est à l’origine d’1 entrée française en salle hors de nos frontières sur 4. Cela dit, on recense 23 films animés en exploitation, soit 3 fois moins que pour la comédie et 4 fois moins que pour le drame qui, eux, comptent sur des dizaines de continuations. Si ce sont toujours les films familiaux français qui ont la cote sur le marché mondial, de belles performances telles que celles de Petite maman et de Vortex prouvent qu’il y a toujours un public passionné de cinéma d’auteur et de festival, et ce bien que la reprise s’annonce plus accidentée pour ce genre de productions.
Les films d’initiative française génèrent 62 % des entrées recensées pendant le mois de mai, perdant ainsi seulement 3 points par rapport au mois précédent, mais aucun titre ne comptabilise plus de 100 000 tickets. Les productions minoritaires voient leur part sensiblement progresser à 38 % des spectateurs mensuels et comptent 2 films ayant franchi le seuil précédemment mentionné : Hopper et le hamster des ténèbres (125 000 entrées sur 17 territoires) et Abuela (122 000 au Mexique). Les films en langue française continuent de dominer la scène générant plus de 3 entrées sur 4 du cinéma hexagonal en salle à l’étranger.
Neon lance Petite maman dans 4 salles états-uniennes, devenues 224 pendant le 3e week-end, pour un total de 780 000 $ de recettes 6 semaines après, soit 85 000 entrées. Le dernier film de Céline Sciamma a permis à la France d’accéder au top 20 local et devient le 2e plus gros succès d’une production majoritaire en langue française depuis le début de la crise sanitaire après Titane (1,44 M$ et 150 000 entrées), également sous bannière Neon. Petite maman a réuni 262 000 spectateurs étrangers (2,02 M€ de recettes), soit 4,2 fois plus que dans l’Hexagone, sur plus de 30 marchés. Toujours côté “films d’auteur”, 16 000 entrées aux États-Unis (Utopia, 0,14 M€) et 8 000 au Royaume-Uni (Picturehouse, 71 000 €) et en Turquie (Baska, 15 000 €) permettent à Vortex d’intégrer le top 10 mensuel. Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? tire profit des continuations sur les écrans des territoires francophones (notamment 163 000 entrées et 1,39 M€ cumulés en Belgique, Belga) et des nouveaux démarrages en Europe de l’Est (le plus réussi est le slovaque, 18 000 tickets et 0,12 M€, CinemArt), pour rafler la 2e place du classement de mai 2022. La dernière place du podium revient à Pil qui poursuit sa carrière internationale en faisant irruption au sein de 7 tops 10 étrangers et qui se rapproche des 600 000 entrées hors France. 31 000 Colombiens (Babilla, 72 000 €) et 26 000 Péruviens (Star, 66 000 €) fans de sensations fortes ne manquent pas Kandisha, film fantastique sorti directement en VOD en France en juillet 2021. Pourris gâtés fait son retour dans le classement mensuel grâce aux sorties en Allemagne et en Autriche : proportionnellement, c’est dans ce dernier pays qu’il fédère le plus de spectateurs (Luna Film, 11 000 et 92 000 € vs 42 000 et 0,32 M€ en Allemagne, Telepool), au point de remporter la 5e place du top local le week-end du lancement.
–> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).

KandishaKandisha
Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 10 juin 2022. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.
Auteur : Andrea Sponchiado
Dernière mise à jour : 07 juillet 2022 à 18:13 CEST
Abuela
(2021)
Eiffel
(2020)
Hopper et le hamster des ténèbres
(2020)
Julie (en 12 chapitres)
(2020)
Kandisha
(2021)
King
(2021)
L’Événement
(2021)
La Panthère des neiges
(2020)
Le Loup et le lion
(2020)
Les Olympiades
(2021)
Maigret
(2021)
Mon inconnue
(2018)
Murder Party
(2021)
Mystère
(2020)
Ouistreham
(2020)
Petite maman
(2021)
Pil
(2020)
Pourris gâtés
(2020)
Presque
(2020)
Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ?
(2021)
Titane
(2021)
Un monstre à Paris
(2007)
Vortex
(2021)
Yakari, le film
(2020)
Voir tout
Voir moins
Céline Sciamma
Joachim Trier
Voir tout
Voir moins
Belga Films
Activités :  Distribution à l’étranger (long-métrage), Production étrangère, Acheteur (long métrage), Production déléguée
Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)
Filmographie récente : Cocorico, Miraculous : Le Film, Arthur – Malédiction, …
CinemArt
Activités :  Distribution à l’étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)
Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)
Filmographie récente : Même les souris vont au paradis, Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ?, Rroû (Il était un chat), …
Luna Film GmbH
Activités :  Distribution à l’étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)
Activités hors film :  Exploitation de salle
Filmographie récente : On est fait pour s’entendre, Pourris gâtés, Rumba la vie, …
Neon
Activités :  Distribution à l’étranger (long-métrage)
Filmographie récente : Memoria, Petite maman, Titane, …
Picturehouse
Activités :  Distribution à l’étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)
Filmographie récente : Corsage, Fumer fait tousser, La Conspiration du Caire, …
Voir tout
Voir moins
Allemagne
Autriche
Belgique
Chine
Etats-Unis
Mexique
Royaume-Uni
Russie
Slovaquie
Ukraine
Voir tout
Voir moins

source

About didas

Check Also

Jonathan Cohen : «Jeune, j’avais des rêves de grandeur» – Le Parisien

Jonathan Cohen, 42 ans, n’est pas un enfant de la balle. Il n’a pas le …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber