Un hiver 2023 chargé mais sans Freeride World Tour pour Wadeck Gorak – L'Équipe

Changement de cap pour Wadeck Gorak. Le skieur freeride, présent sur le Freeride World Tour (FWT) depuis 2018, ne sera pas sur le circuit la saison prochaine. Mais il n’arrête pas sa carrière pour autant, loin de là. Projets de films et de série, ski-trips, le Français de 33 ans souhaite prendre le temps de développer des projets qui l’animent de longue date, tout en continuant à prendre un maximum de plaisir sur les skis, son maître-mot.
Se retirer d’un circuit comme le Freeride World Tour est toujours un choix important. Et Wadeck Gorak ne l’a pas pris à la légère. « Ce n’est pas un coup de tête, confirme le sportif. Le FWT tire de plus en plus sur le back-country. Les faces choisies ne sont plus les mêmes, et me correspondent moins, en plus du manque de neige. Je trouve que le côté freeride est en train de disparaître un peu, et ce n’est plus trop mon identité. »
S’il ne s’alignera pas sur le FWT en 2023, le vainqueur de l’Xtrême de Verbier 2019 ne s’interdit pas de changer d’avis si les choses évoluaient. « Si j’en ai l’envie, je me donnerai les moyens d’y retourner, que ce soit par une wild card ou en passant par les qualifiers. » Surtout, il reste très reconnaissant de ce que lui a apporté le Tour, lui qui a passé des années sur le circuit Qualifiers avant d’accéder à l’élite en 2018. « Je ne jette pas la pierre au FWT, loin de là. ils m’ont permis d’avoir la carrière que j’ai aujourd’hui, c’était une vraie rampe de lancement pour moi, et maintenant que j’en ai les moyens, j’ai envie de faire d’autres choses. »
Avec un peu plus de temps pour lui, de nombreux projets vont en effet rythmer l’hiver de Wadeck Gorak, qui va devenir papa pour la première fois d’ici la fin de l’année. « Au-delà de cette belle nouvelle, j’ai de nombreux projets autour du ski, à commencer par une tournée mondiale avec La Nuit de la Glisse, pour présenter un film tourné l’année dernière au Canada. On verra notamment de superbes images de nuit dans la poudreuse, qui valent le détour. » Cette tournée se terminera d’ailleurs, comme chaque année, par une date au Grand Rex, à Paris.
Une publication partagée par Wadeck Gorak (@wadeckgorak)
Par ailleurs, toujours en partenariat avec La Nuit de la Glisse, Wadeck Gorak prépare un autre long-métrage pour l’année prochaine, et peut-être même une série pour Netflix. Et pour la première fois, le skieur sera suivi tout l’hiver par une équipe de production. « Je ne veux pas en dévoiler plus pour le moment, mais il y aura sûrement un film, et j’aimerais faire passer un petit message, une petite prise de conscience sur ce qui se passe dans le monde, au niveau climatique notamment. »

source

About didas

Check Also

Cannes 2022 : bravo aux 8 films soutenus par la Région primés – Région Île-de-France

Crédit photo : Festival de CannesLa Région est associée à 3 films récompensés lors de la …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber