Tom Cruise : Top Gun, Mission Impossible… Voici la liste de ses 10 meilleurs films – CNEWS

Alors qu’il vient de fêter son 60e anniversaire, et que son film «Top Gun : Maverick» réalise un carton au box-office, il est temps de se lancer dans l’exercice périlleux qui consiste à déterminer et classer les 10 meilleurs films de la carrière de Tom Cruise.
L’association de Tom Cruise avec Steven Spielberg avait toutes les raisons de séduire le public au moment où cette adaptation de la nouvelle éponyme de Philip K. Dick est sortie en salles. Le résultat est un film d’action hyper-futuriste dans lequel le comédien ne cesse de courir dans tous les sens pendant près de 2h. Il parvient toutefois à donner au personnage principal une profondeur étonnante pour un film qui aura indéniablement marqué les esprits.
La réunion à l’écran du couple Tom Cruise / Nicole Kidman, incontournable à Hollywood à l’époque. Dernier film de Stanley Kubrick, «Eyes Wide Shut» est un film intense sur la psychologie du mariage, le couple, ainsi que sur l’obsession et la jalousie. Un choix qui illustre parfaitement la volonté de l’acteur de sortir de sa zone de confort.
Une belle surprise que ce film de science-fiction dans lequel Tom Cruise joue le rôle de Bill Cage, un soldat lâche contraint de revivre la même journée encore et encore à chaque fois qu’il meurt sur le champ de bataille. Et son évolution au fil de ses renaissances. Sa complicité avec Emily Blunt à l’écran est saisissante.
Dans ce film de Michael Mann, Tom Cruise joue le rôle du vilain – ce qui n’est jamais le cas dans ses autres films – avec une force et une détermination qui nous ferait presque regretter que personne ne lui ait proposé de rempiler dans ce registre. Il y incarne Vincent, un tueur à gages qui prend en otage un chauffeur de taxi (Jamie Foxx) pour une tournée macabre à Los Angeles. Juste génial.
Certains estimeront peut-être que ce film vient occuper une place qui ne lui revient pas. Détrompez-vous ! C’est en 1983, avec «Risky Business», que la carrière de Tom Cruise a été officiellement lancée. Cette scène de la danse hurle aux spectateurs que ce jeune homme qui tient le premier rôle dans cette comédie romantique pour adolescent est une future star.

Tom Cruise parvient à transformer cette comédie romantique en monument du cinéma, avec des scènes inoubliables. On pleure, on rit, on crie devant l’écran. Sa déclaration d’amour à Dorothy Boyd, le personnage incarné par Renee Zellweger, est un monument du genre, tout comme le «gagne moi le blé» avec Cuba Gooding Jr au bout du fil.
Le premier volet d’une saga cinématographique qui se poursuit encore aujourd’hui. Adaptation d’une série télévisée très populaire dans les années 1960-1970, «Mission : Impossible» voit le réalisateur Brian De Palma faire de Tom Cruise – qui incarne le personnage d’Ethan Hunt – un acteur de film d’espionnage tout à fait crédible. Mis à part le deuxième volet réalisé par John Woo, tous les autres films se révèleront à la hauteur des espoirs nés avec le premier d’entre eux. Et on saluera la présence de Jean Reno et Emmanuelle Béart au casting (cocorico).
Nul besoin de présentation. Sorti en salles il y a quelques semaines, le sequel, «Top Gun : Maverick», continue de pulvériser les records d’entrées en salles. Mais c’est bel et bien en 1986 que la légende a commencé avec la première performance de Tom Cruise dans le rôle de Peter Mitchell aux côtés de Val Kilmer et Anthony Edwards. Une pure merveille des années 1980.

Peut-être une des meilleures performances de Tom Cruise à l’écran. Dans ce film de Paul Thomas Anderson, l’acteur incarne Frank T.J. Mackey, un homme spécialisé dans la séduction qui enchaîne les séminaires au cours desquels il tient un discours masculiniste débridé. Mais au fond de lui gît une blessure d’enfance qui, quand son père tente de renouer avec lui, vient ébranler son existence.
Le casting est glorieux : Tom Cruise, Demi Moore, Jack Nicholson, Kevin Bacon, Kiefer Sutherland. Et la performance du comédien, dans un rôle qui exige de lui d’utiliser l’ensemble de sa palette, est irréprochable. Il est, dans ce film de Rob Reiner dont le scénario est signé d’une main de maître par Aaron Sorkin, au sommet de son art, au sommet de sa forme physique, au sommet de sa gloire, et parfaitement entouré à l’écran.
À voir aussi
À suivre aussi
Ailleurs sur le web
Dernières actualités
Suivez-nous sur:

source

About didas

Check Also

Les 15 meilleurs films originaux Amazon Prime Video – EcranLarge

Spencer, The Green Knight, Palm Springs, Pinocchio… Et s’il fallait ne garder que 15 films …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber