«Titane» de Julia Ducournau ne touchera pas l’or des Oscars – Libération

Agathe Rousselle dans “Titane”. (Carole Bethuel/ Kazak Productions)
Pour la 29e année consécutive, la France ne remportera pas l’Oscar du Meilleur film international. Titane de Julia Ducournau, couronné de la Palme d’or lors du dernier festival de Cannes, n’a pas été retenu dans la liste dévoilée par l’Académie des Oscars des 15 films encore en lice pour décrocher cette récompense. Au terme d’un processus aussi mystérieux que compliqué, ce film avait été sélectionné par le Centre national du cinéma (CNC) pour représenter la France dans cette catégorie qui récompense chaque année le meilleur film en langue étrangère.
Les films français se sont pendant longtemps illustrés dans cette catégorie : depuis la création de la récompense, en 1948, 12 films produits en France l’ont remportée et 39 ont été retenus parmi les «finalistes». Seule l’Italie fait aussi bien. Mais depuis plusieurs années, c’est plus compliqué. La dernière fois que la France a remporté la statuette dorée dans cette catégorie, c’était en 1993 avec Indochine de Régis Wargnier. Et sur les onze dernières années, seuls deux longs-métrages français ont été nommés par l’Académie. Mustang de Deniz Gamze Ergüven en 2016 et Les Misérables de Ladj Ly en 2020. La décennie 1970 au cours de laquelle la France fut récompensée quatre fois semble bien loin…
Avec Titane, le CNC espérait briser ce qui commence à ressembler à une malédiction. Mais ce film de genre, violent et mêlant hybridation femme /machine, sexualité avec des voitures et quête de paternité, était sans doute trop clivant pour les votants des Oscars. Ces derniers lui ont notamment préféré Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi, La Main de Dieu de Paolo Sorrentino ou encore Un héros d’Asghar Farhadi. L’Iranien peut d’ailleurs faire figure de favori puisqu’il est déjà double lauréat en 2012 et 2017. A noter que le Bhoutan a été retenu avec son film L’Ecole du bout du monde. Cette petite nation himalayenne voisine de l’Inde pourrait ainsi décrocher la première nomination aux Oscars de son histoire.
Si le cinéma français n’étincelle plus autant qu’avant dans cette catégorie précise, il ne faut pas oublier qu’il reste un des seuls à s’être illustré dans d’autres plus exclusives. The Artist est le premier film non-anglophone (et pour cause, il est muet) à avoir remporté l’Oscar du Meilleur film en 2012. Cette année-là le film du réalisateur français Michel Hazanavicius avait aussi raflé les prix du Meilleur réalisateur et du Meilleur acteur pour Jean Dujardin. En 2008, la Française Marion Cotillard était la deuxième actrice non-anglophone à être couronnée Meilleure actrice pour son rôle dans La Môme. L’année dernière, Florian Zeller décrochait l’Oscar du meilleur scénario adapté pour son premier long-métrage qu’il a co-écrit et réalisé, The Father.
Cette édition 2022 s’annonce donc peu prolifique. Mais en guise de maigre consolation, on retiendra que le titre So May We Start des Sparks, issu de la bande originale d’Annette de Leos Carax, a été retenu pour la Meilleure chanson originale. Dans cette présélection, on retrouve également Beyoncé, Billie Eilish ou encore Ariana Grande… La liste finale des nominations aux Oscars sera dévoilée le 8 février et les prix seront remis au cours de la cérémonie qui aura lieu le 27 mars.
© Libé 2022
© Libé 2022

source

About didas

Check Also

Fréquentation en baisse, concurrence des plates-formes… Le cinéma est-il trop cher ? – Le Parisien

« Une place de cinéma, ce n’est pas donné. Quand on part en famille, qu’on …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber