Netflix : Jusqu'à la garde, BigBug… 5 films à découvrir ce week-end – Télé-Loisirs

Menu
Le à 19:00 par Laurence Gallois
Entre le bouleversant Jusqu’à la garde et BigBug, le nouveau long métrage de Jean-Pierre Jeunet, en passant par un film d’horreur allemand, découvrez 5 recommandations pour un week-end 100% cinéma devant Netflix.
Si Netflix a surtout mis des séries en avant ces derniers temps, comme Inventing Anna, la nouvelle fiction de Shonda Rhimes sortie ce vendredi 11 février et qui fait déjà débat, la plateforme de streaming n’en oublie pas pour autant le septième art. Quels sont les films à regarder en ce moment sur Netflix ? Peut-être aurez-vous envie de voir ou revoir ce film culte qui s’apprête à quitter le catalogue le 15 février ? A moins que, comme de nombreux autres abonnés, vous ne souhaitiez découvrir Balle perdue, ce long métrage français avec Alban Lenoir et Nicolas Duvauchelle, qui a fait un retour fracassant dans le top 10 des programmes les plus visionnés cette semaine ? Ou peut-être préférerez-vous opter pour Top Gun, désormais disponible sur la plateforme, à côté duquel Tom Cruise a failli passer ? Et pour toujours plus de choix, Télé-Loisirs vous a préparé une sélection de 5 films à découvrir ce week-end, avec une nouveauté signée d’un cinéaste de renom, un film français choc, un film d’horreur, un duo signé Claude Berri et, enfin, un film d’animation à regarder en famille. Bon week-end à tous !
Pour les fans de Jean-Pierre Jeunet, la nouvelle création du cinéaste est à retrouver depuis ce vendredi 11 février sur Netflix. Il signe BigBug, une dystopie déjantée se déroulant en 2050. Alors que le monde est dominé par l’intelligence artificielle, les résidents d’une maison se retrouvent enfermés avec leurs robots d’intérieur lorsqu’une terrible révolte d’androïdes, les Yonyx, éclate à l’extérieur. Cette comédie de science-fiction compte sur la présence Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty ou encore Stéphane de Groodt ainsi qu’une star de la série Scènes de ménages. Jugé “trop bizarre, trop décalé” et donc “trop risqué” pour le cinéma français, comme l’a regretté Jean-Pierre Jeunet, le film sort en exclusivité sur Netflix. Et pour les fans du réalisateur, on ne se lasse pas de revoir Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, également disponible sur la plateforme.
Voilà un film qui risque de vous marquer durablement. Jusqu’à la garde, réalisé par Xavier Legrand, est un thriller domestique incarné par Denis Ménochet et Léa Drucker. Ils incarnent Antoine et Miriam Besson, un couple en pleine instance de divorce. Accusant son ex-mari de violences, Miriam demande la garde exclusive, mais n’est pas entendue. La décision de justice contraint donc leur plus jeune fils à passer un week-end sur deux chez son père… Récompensé aux César 2019, notamment avec le César du meilleur film, Jusqu’à la garde est un film virtuose, qui contient des scènes particulièrement choquantes. Un film bouleversant, utile, mais pas facile à regarder.
Celui-ci non plus n’est peut-être pas facile à regarder, mais pas pour les mêmes raisons. Avec The Privilege, Netflix propose un film d’horreur ultra flippant. L’histoire ? Finn est un adolescent perturbé et stressé, profondément marqué par le suicide de sa sœur. Cette dernière entendait en permanence des voix maléfiques, un phénomène qui l’a poussé à se suicider en sautant d’un pont. Et si une malédiction surnaturelle rodait autour de Finn et son entourage ? Ce film allemand, avec des acteurs des séries Dark, Kitz et The Innocents au casting, qui devrait plaire aux amateurs de conspirations, d’événements surnaturels et d’ambiances angoissantes.
Les collines provençales d’enfance de Marcel Pagnol, le drame du pauvre bossu Jean de Florette, à la recherche de sa source, puis celui d’Ugolin, amoureux fou de la belle Manon… La musique culte, les répliques croustillantes du “Papet” Yves Montand… Tout est culte justement dans ces deux classiques signés Claude Berri, pour lesquels Daniel Auteuil a reçu le César du meilleur acteur en 1987. Ils font partie de la “collection Claude Berri” mise en ligne au début du mois par Netflix, dans laquelle on retrouve le célèbre Tchao Pantin, pour lequel Coluche a vécu une terrible descente aux enfers sur le tournage. Deux films à faire découvrir aux plus jeunes, avant de leur mettre dans les mains les romans de Marcel Pagnol qui les ont inspirés.
Et pour terminer cette sélection, voici un film à regarder en famille également. Sorti en 1988 (eh oui, déjà !), Mon voisin Totoro est l’un des plus célèbres films d’animation produit par le studio japonais Ghibli et réalisé par le génial Hayao Miyazaki. Totoro, cette créature ressemblant à un énorme chat, est devenu la mascotte du studio, ayant même droit à son propre parc d’attraction. Le film suit l’histoire de deux petites filles emménageant avec leur père à la campagne et confrontées à la maladie de leur mère. Elles font la connaissance de Totoro, qui apporte un peu de magie à leur quotidien tristounet. Un film poétique et aux messages écologiques, comme on les retrouve dans les films du studio, qui sont nombreux à être disponibles sur Netflix, notamment ceux de Hayao Miyazaki (Le Voyage de Chihiro, Le Château ambulant, Ponyo sur la falaise ou encore Kiki la petite sorcière).
Connexion à Prisma Connect
© 2022 Prisma Média – Groupe Vivendi – Partenaire Média-Presse – Tous droits réservés

source

About didas

Check Also

Ted Sarandos, l'homme qui doit réinventer Netflix – Les Échos

Contenu réservé aux abonnésEnrayé l'algorithme Netflix ? Six mois après la chute du cours de Bourse …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber