Le dopage des chevaux dans la ligne de mire de la justice – Le Monde

Un millier de vols annulés en France ce vendredi en raison d’une grève des aiguilleurs du ciel
D’Apple à Starlink, les premiers pas des smartphones connectés aux satellites
« Très cher, polluant, le GNL est pourtant la star du nouveau monde énergétique »
Données climatiques : « il faut mesurer le risque que le changement climatique fait courir aux entreprises, mais aussi l’impact des entreprises sur le changement climatique »
« Rap Business » : pourquoi les rappeurs se ruinent pour jouer à Bercy
Pourquoi les morceaux de rap sont de plus en plus courts
Charles III prononce son premier discours en tant que roi
Mort de la reine Elizabeth II : retour sur ses voyages en France
Le piège de l’alliance avec l’extrême droite en Suède
Le prosélytisme, de l’accueil de l’étranger à « l’irruption de l’Autre »
Irène Théry : « Les jeunes générations récusent la dissymétrie entre une sexualité masculine de conquête et une sexualité féminine de citadelle »
Données climatiques : « il faut mesurer le risque que le changement climatique fait courir aux entreprises, mais aussi l’impact des entreprises sur le changement climatique »
A L’Etrange Festival, Steven Arnold, l’ange gay du cinéma surréaliste
« La Religion woke », de Jean-François Braunstein : la chronique « essai » de Roger-Pol Droit
« Chaos d’anthologie : Woodstock 99 », sur Netflix : quatre jours de chaos et de profit
Arcade Fire en concert à Paris, comme si de rien n’était
Les plantes aromatiques peuvent-elles passer au salon ?
Violette, la fine fleur du make-up
A Long Island, le vert paradis d’Isabella Rossellini
Comment être parent en temps de crise(s) ? Au Festival du Monde, Claude Halmos et Marcel Ruffo répondent à vos questions
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 14 min.
Réservé à nos abonnés
EnquêteDepuis que c’est devenu un délit passible de prison, des enquêtes ont révélé des pratiques douteuses dans l’hippisme français. La volonté d’assainir les écuries se heurte à une forme d’inertie.
La garde à vue s’éternise. Les questions, plus insistantes, se précisent. C’est rarement bon signe. Jean-Laurent Dubord voit bien que le brigadier n’est pas convaincu par ses réponses. Voilà maintenant un jour et demi, dans les locaux du commissariat de Bayonne, que l’entraîneur de chevaux de course raconte son parcours. Sa jeunesse comme jockey. L’écurie qu’il a fondée en 1998, ses quatre employés et deux apprentis. Les vingt-sept chevaux dont il chapeaute les entraînements, tout en gérant les relations avec leurs propriétaires. Tout ça pour un « petit train de vie ». Lui dit se verser 2 000 euros net par mois. Un salaire modeste pour un travail honnête. Car Jean-Laurent Dubord le martèle depuis des heures, il n’a rien à se reprocher.
A 51 ans, « jamais » il n’a dopé un cheval ni violé les règles. « Jamais » il n’a piqué une bête un jour de course. D’ailleurs, quand la veille, le 22 mars 2022, à 6 heures du matin, les enquêteurs sont arrivés devant sa maison, en bordure de l’hippodrome de Mont-de-Marsan, dans les Landes, il a coopéré. Tout de même, il trouve cela « complètement fou », cette descente de police. Alors il le répète : « Je consens encore à m’expliquer sans la moindre assistance (…). Je suis un soigneur de chevaux, pas un dopeur. »
La présence d’un avocat à ses côtés aurait-elle pu éviter le naufrage qui va suivre ? Le policier s’intéresse à une conversation téléphonique interceptée un mois plus tôt, le 16 février. Ce jour-là, Moon Dream, un hongre, l’un des chevaux entraînés par Jean-Laurent Dubord, doit courir à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Son fils l’appelle une heure avant la course : « Dis-moi, tu lui as fait son truc, à Moon Dream ? » Réponse affolée du paternel : « Enculé, j’ai oublié. » Et d’ajouter : « Là, on est morts, c’est fini, on est cuits. » Cinq minutes plus tard, le père rappelle le fils : « La piqûre, c’est moi qui l’ai, j’arrive. »
L’entraîneur ne le sait pas, mais, depuis plusieurs semaines, les enquêteurs retranscrivent ses nombreux appels. En portant une attention toute particulière aux discussions mentionnant Diego Usón, un vétérinaire espagnol déjà mêlé à des affaires de dopage de l’autre côté des Pyrénées. « Un mec réglo et très professionnel », corrige Jean-Laurent Dubord face au brigadier. Il assure lui faire une « confiance aveugle ». Mais ce 23 mars, dans le commissariat de Bayonne, la digue finit par céder face au flux de questions.
« Avez-vous piqué votre cheval Moon Dream à quelques minutes du départ de la course à Cagnes, où il a fini placé en cinquième position, remportant ainsi une allocation de 1 000 euros ? demande le policier.
Il vous reste 87.28% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

About didas

Check Also

Enki Bilal, l’auteur derrière le chessboxing, mixant boxe et échecs : « Je préfère les victoires d’échecs » – Le Journal du dimanche

INTERVIEW – À la veille d’une soirée de chessboxing, son créateur Enki Bilal, célèbre auteur …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber