GAUMONT : Résultats semestriels consolidés au 30 juin 2022 – Zonebourse.com

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 15 septembre 2022
Le Conseil d’administration de Gaumont, réuni le 15 septembre 2022 sous la présidence de Nicolas Seydoux, a arrêté les comptes au 30 juin 2022.
RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES au 30 juin 2022
Le premier semestre 2022 est caractérisé par le retour à des conditions normales d’exploitation après deux années fortement marquées par la crise sanitaire en France et dans l’ensemble des pays où intervient le groupe.
Néanmoins, la fréquentation des salles de cinéma demeure nettement en deçà des niveaux observés antérieurement à la pandémie. A l’exception du Royaume-Uni, où elle ne baisse que de 20%, la fréquentation des cinémas occidentaux accuse une baisse supérieure à 30% au premier semestre 2022 par rapport à la période correspondante de 2019, dernière année normale avant la pandémie. Cette situation conduit notamment le deuxième groupe d’exploitation mondial, Cineworld à se mettre sous la protection du chapitre 11 de la loi des faillites aux États-Unis.
La France est l’un des pays où la diminution de la fréquentation est la plus faible tout en atteignant néanmoins 30%.
Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2022 s’élève à M€ 110,0 contre M€ 68,9 au premier semestre 2021.
Le chiffre d’affaires de l’activité de production et distribution de films cinématographiques s’élève à M€ 31,7 au 30 juin 2022 contre M€ 23,1 au 30 juin 2021.
Le chiffre d’affaires de l’activité de production et distribution d’œuvres audiovisuelles s’élève à M€ 73,7 au 30 juin 2022 contre M€ 44,4 au 30 juin 2021.

Le résultat consolidé de Gaumont se solde par une perte de M€ 4,1 au 30 juin 2022 contre une perte de M€ 6,2 au 30 juin 2021.
Le résultat de l’activité de production et distribution cinématographique française, y compris le coût des financements dédiés, avant frais de structure, est stable et s’élève à M€ 10,2 au premier semestre 2022.
Le résultat de l’activité de production et distribution audiovisuelle, y compris le coût des financements dédiés, avant frais de structure, s’élève à M€ 9,2 au premier semestre 2022 contre M€ 6,0 au premier semestre 2021.
Le résultat des activités de holding s’élève à M€ 2,4 au premier semestre 2022 contre M€ 1,4 au premier semestre 2021.
Les coûts de structure y compris les coûts de financement des besoins généraux s’élèvent à M€ 26,8 au premier semestre 2022 contre M€ 24,3 au premier semestre 2021 qui avait bénéficié de certains dispositifs d’aide de façon ponctuelle.
Les capitaux propres consolidés part du Groupe s’élèvent au 30 juin 2022 à M€ 206,4 contre M€ 212,2 au 31 décembre 2021. La diminution des capitaux propres est principalement liée au résultat de l’exercice.
L’endettement net s’élève à M€ 1,9 au 30 juin 2022 contre une trésorerie nette de M€ 5,3 au 31 décembre 2021. Il comprend principalement M€ 67,8 de trésorerie positive, M€ 15,4 d’emprunt obligataire de Gaumont SA, M€ 24,1 de crédits auto-liquidatifs assis sur les recettes de préfinancement et d’exploitation des séries américaines et M€ 25,0 de Prêt garanti par l’Etat. Aucun tirage n’a été effectué sur la ligne de crédit renouvelable et le prêt de refinancement au cours du premier semestre 2022. Le tirage disponible de ces deux crédits s’élève à M€ 100 au 30 juin 2022.
Les investissements dans les œuvres cinématographiques s’élèvent à M€ 9,6 au premier semestre 2022 contre M€ 18,5 au premier semestre 2021. Les investissements dans les œuvres audiovisuelles s’élèvent à M€ 19,1 au premier semestre 2022 contre M€ 46,9 au premier semestre 2021. Le niveau élevé des investissements au premier semestre 2021 est principalement lié aux reports des tournages prévus en 2020 en raison de la crise sanitaire.
Si la guerre en Ukraine n’a pas d’incidence directe significative sur l’activité de Gaumont, elle crée une incertitude géopolitique mondiale dont les seules conséquences économiques, au-delà d’une forte inflation, de taux d’intérêt en hausse et de taux de change volatiles sont difficilement prévisibles.
Dans ce contexte, aux effets accentués par la restructuration des studios et la saturation du marché mondial de la SVoD, certaines plateformes révisent leurs investissements à la baisse engendrant des annulations de commandes qui affectent directement Gaumont.
Films à l’affiche depuis le 1er juillet :
La sortie en salles de qu        atre autres films est prévue en 2022 :
Les programmes audiovisuels suivants devraient être livrés avant le 31 décembre 2022 :
Allemagne :  
France :
Grande-Bretagne :
Gaumont n’a pas connaissance d’autres risques et incertitudes pour l’exercice en cours mais reste très vigilant quant aux évolutions tant géopolitiques qu’économiques et à leurs répercussions sur ses activités.
Le communiqué sur les résultats annuels consolidés au 31 décembre 2022 sera publié le 9 mars 2023.

ANNEXE : Chiffre d’affaires consolidé semestriel

Pièce jointe

source

About didas

Check Also

Zara Nazarian à la tête du Courrier d'Erevan et du secrétariat général de l'UPF – Entreprendre

De notre envoyé spécial Antoine Bordier, auteur de Arthur, le petit prince d’Arménie (ed. Sigest)Elégante, …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber