Cinéma : les films coups de cœur des critiques du « Monde » pour l'année 2020 – Le Monde

Le Combi Volkswagen n’est plus ce qu’il était
Faire payer les télécoms par les géants du Web ? La bataille sera longue
Médiation et obligation de confidentialité
« Le développement d’interconnexions électriques régionales est l’une des réponses à la crise énergétique »
« Rap Business » : pourquoi les rappeurs se ruinent pour jouer à Bercy
« Pour vous, elle était votre reine. Pour nous, elle était la reine » : Emmanuel Macron rend hommage à Elizabeth II
Mort d’Elizabeth II : conférence interrompue à la Maison Blanche, Justin Trudeau au bord des larmes
Mort de la reine Elizabeth II : retour sur ses voyages en France
Après les inondations au Pakistan, réinventer le soft power occidental
Une histoire du maintien de l’ordre « à la française »
« Erdogan est l’homme de contact des Russes et des Ukrainiens : il a une relation forte avec Zelensky et s’entend bien avec Poutine »
« Le développement d’interconnexions électriques régionales est l’une des réponses à la crise énergétique »
A Deauville, carton plein pour « Aftersun » et « War Pony »
« La Culture de l’inceste », sous la direction d’Iris Brey et Juliet Drouar : l’inceste, notre responsabilité collective
« Afghanistan. Le prix de la paix », sur France 5 : les talibans sinon rien ?
« Rap Business » : pourquoi les rappeurs se ruinent pour jouer à Bercy
Timothée Chalamet dos nus sur le tapis rouge à Venise, c’est peut-être un détail pour vous…
Après la fourrure et les peaux exotiques, la laine : le bien-être des moutons mérinos enfin à la mode
S’aimer comme on se quitte : « Il mettait des paillettes dans ma vie, c’était ma seule perspective positive »
A la recherche du tempura perdu
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 10 min.
Réservé à nos abonnés
Sélection« La Femme qui s’est enfuie », de Hong Sang-soo, « Drunk », de Thomas Vinterberg, « Le Cas Richard Jewell », de Clint Eastwood… Les rédactrices et les rédacteurs cinéma du « Monde » évoquent les longs-métrages qui les ont séduits durant l’année écoulée.
Sept journalistes ont chacun choisi leurs cinq films préférés sortis au cours de cette année tourmentée pour le septième art.
La mort d’un grand-père réunit une famille qui n’en a pas fini de régler ses comptes. Neige (Maïwenn, réalisatrice du film), petite-fille du défunt, en sait quelque chose qui, depuis l’enfance, peine à s’affranchir de l’emprise malveillante et cruelle de ses parents. La mort peut cependant montrer une voie nouvelle aux vivants. Pour Neige, ce sera celle qui la conduit à ses origines algériennes, l’histoire d’un grand-père et d’un pays longtemps tue et cependant inscrite dans ses gènes. ADN travaille cette vaste et douloureuse question de l’héritage identitaire avec une grâce et une drôlerie qui ont vertu apaisante, du moins pour un temps.
Chercher remède au mal de vivre est aussi l’affaire des quatre lascars de Drunk qui n’ont rien trouvé de mieux, pour venir à bout de leur état dépressif, que de maintenir un certain taux d’alcoolémie (non autorisée) dans le sang. L’idée leur est venue d’une théorie émise par un psychologue. Les quinquagénaires, enseignants du secondaire, se lancent à corps perdu dans l’expérience avec une assiduité de premiers de la classe. La bouteille crée des ivresses joyeuses. Elle met aussi la tristesse à nu. Une tristesse qui, chez le cinéaste danois Thomas Vinterberg, réveille l’envie de danser.
Danser, comme se l’autorise, au prix d’un long parcours initiatique, Old Dolio (Evan Rachel Wood), l’héroïne introvertie et mécanique de Kajillionaire. Mais comme n’en ont plus l’envie depuis longtemps les laissés-pour-compte de l’Amérique que filme Alexandra Kandy Longuet (Vacancy). Dans ce sombre tableau aux lueurs incertaines, il n’y eut guère qu’une petite fille, venue du passé, pour raviver les couleurs du monde : Calamity Jane, ressuscitée par le trait puissant de Rémi Chayé.
Ne pas s’arrêter, continuer envers et contre tout, établir son palmarès des meilleurs films, tout en écartant les « fantômes » qui n’ont pu sortir en salle ni en ligne – il y en a un certain nombre. En 2020, année du cinéma en « plate forme » (en deux mots), quelques œuvres étaient pourtant là, magnifiquement, au rendez-vous. Numérotées parce qu’il le faut bien, elles ne font pas ici l’objet d’un classement mais racontent chacune à sa manière le processus d’une rencontre.
Il vous reste 79.39% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

About didas

Check Also

"Dahmer" sur Netflix : les familles des victimes en colère contre la série – TF1 INFO

Découvrez toutl’univers TF1 INFOSource : Sujet TF1 InfoIl était surnommé le Cannibale de Milwaukee. Et …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber