Bruno Barde, patron du Festival de Deauville : «Arrêtons cette hystérie qui pousse à opposer plates-formes et salles !» – Le Parisien

De nombreux longs-métrages sont sélectionnés pour la 48e édition du Festival du film américain, qui se tient jusqu’à ce week-end, mais le plus gros morceau de Deauville cette année s’intitule « Blonde ». Or le très attendu film sur Marilyn Monroe, avec Ana de Armas dans le rôle de l’icône américaine, est une production Netflix. Ce qui ne pose aucun problème au directeur de l’événement, Bruno Barde, partisan de la cohabitation entre salles de cinéma et plates-formes de streaming.
Guide Shopping Le Parisien
Offres d'emploi
Codes promo
Services
Profitez des avantages de l’offre numérique
© Le Parisien

source

About didas

Check Also

Les meilleurs films et séries pour se faire peur à Halloween sur Netflix, Amazon Prime Video… – Le Parisien

La rédaction du Parisien n'a pas participé à la réalisation de cet article. La fête …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber