Box-office international des films français – Août 2022 – UniFrance Films

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
French cinema worldwide
13 septembre 2022 à 10:46
06 septembre 2022 à 15:51
02 septembre 2022 à 15:36
01 septembre 2022 à 15:27
01 septembre 2022 à 14:37
30 août 2022 à 20:33
29 août 2022 à 12:24
25 août 2022 à 14:43
18 juillet 2022 à 19:24
10 juillet 2022 à 14:57
16 septembre 2022 à 18:26

En août 2022, le cinéma français en salles à l’international est représenté par plus de 250 films en exploitation et par plus de 110 nouvelles sorties qui réunissent 1,76 million de spectateurs et génèrent 11,6 M€ de recettes.
Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? reste en tête en réunissant plus de 600 000 spectateurs étrangers.
 
Un box-office français plutôt stable à l’international
Le cinéma français réunit 1,76 million de spectateurs et génère 11,6 M€ de recettes en salle à l’international en août. Il s’agit du cinquième mois le plus riche en termes d’entrées de 2022, en baisse de 17 % par rapport à juillet et en hausse de 38,6 % par rapport à juin. Bien que les fréquentations mondiale et des films tricolores restent inférieures aux niveaux d’avant Covid-19, ces derniers ont réuni 18,2 millions de cinéphiles étrangers entre janvier et août 2022 : les résultats annuels de 2020 (16,2 millions) et de 2021 (17,8 millions) sont donc dépassés en l’espace de 8 mois.
L’Europe renforce davantage son leadership
L’Europe occidentale capte un peu plus de la moitié des entrées du cinéma français en salle en août (52,2 %) et se taille une part légèrement moins importante que le mois passé. Les productions hexagonales attirent autant de public qu’en juillet dans la partie centrale et orientale du continent (35,1 %). Le vieux continent dans son ensemble est la première zone géographique en nombre de tickets vendus par les films tricolores (79,4 % !) : 4 spectateurs sur 5 sont donc originaires de cette région. Sans surprise, les 4 pays comptabilisant plus de 100 000 spectateurs de films hexagonaux se situent dans cette zone : le tiercé de tête se compose de l’Allemagne, premier marché pour le troisième mois consécutif (345 000), la Russie (253 000) et la Pologne (240 000), soit les mêmes qu’en juillet. Le quatrième, l’Espagne, manque de très peu la barre des 200 000 tickets. Hors Europe, aucune zone géographique n’offre plus de 100 000 entrées au cinéma français ce mois-ci et on recense une part supérieure à 5 % du total uniquement en Amérique latine. Parmi les territoires extra-européens, le leader, le Mexique, est le seul générant plus de 50 000 entrées.
La comédie est le genre le plus plébiscité
À l’image de juillet, la comédie/comédie dramatique est le genre leader du mois ayant attiré 0,9 million de cinéphiles étrangers, soit près de 56,1 % du total ! Néanmoins, son emprise est réduite par le nouvel essor de l’animation qui mobilise 410 000 petits et grands, soit près de 1 entrée sur 4 du total. Parmi les 10 productions majoritaires les plus vues sur grand écran, 8 appartiennent à ces 2 catégories. Suit le drame, l’autre genre à comptabiliser plus de 200 000 tickets et une part de marché supérieure à 10 %. Les 4 restants (aventure/policier/thriller, fantastique/horreur/science-fiction, biopic/guerre/ /histoire et documentaire) ne peuvent pas compter sur un ambassadeur fort et sur des démarrages riches en spectateurs pour s’illustrer davantage sur l’échiquier international en août.
Les productions majoritaires et en langue française toujours en tête
 Les près de 190 films d’initiative française exploités en salle génèrent 79,8 % des entrées recensées pendant le mois d’août, gagnant ainsi 7 points par rapport au mois précédent, tout particulièrement grâce aux solides continuations de Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? et ses 600 000 spectateurs étrangers (4,7 M€ de recettes), sans oublier Pil et ses 80 000 entrées (0,5 M€). Les productions minoritaires (67) voient leur part se réduire une fois de plus à 20,2 % des spectateurs mensuels à cause du plus gros succès rencontré par le groupe des majoritaires et ce malgré le nouvel envol de Hopper et le hamster des ténèbres qui réunit 112 000 Polonais (0,4 M€), pour un cumul de 1,43 million d’entrées et de 5,6 M€ hors Hexagone. De son côté, Vaillante poursuit sa brillante carrière internationale (1,93 million d’entrées et 6,7 M€ cumulés) en séduisant 90 000 nouveaux cinéphiles (0,6 M€). Les films en langue française continuent de dominer largement la scène générant 1,6 million d’entrées, soit près de 93 % du total du mois, tandis que seul Julie (en 12 chapitres) réunit plus de 10 000 spectateurs de films hexagonaux en langue étrangère parmi les titres de cette catégorie.
Les meilleures performances tricolores
Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? est le film français le plus vu sur grand écran à l’international en août et ce pour le deuxième mois consécutif. Le film débute dans plus de 330 salles espagnoles et mobilise 174 000 spectateurs (A Contracorriente, 1 M€ de recettes) : cela faisait 2 ans et 8 mois qu’une production majoritairement française n’entamait pas sa carrière espagnole en attirant plus de 100 000 cinéphiles, et ce depuis… Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? (A Contracorriente, 449 000 entrées et 2,9 M€ au total) ! La comédie connaît de solides continuations sur les marchés où elle a débarqué en juillet : elle cumule 590 000 entrées en Allemagne (Neue Visionen, 5,3 M€), 163 000 en Pologne (Gutek, 0,7 M€), 116 000 en Autriche (Filmladen, 1,1 M€), 61 000 en Grèce (Odeon, 0,4 M€) et 48 000 au Portugal (Outsider, 0,3 M€). De son côté, Pil s’empare de la deuxième place du classement slovaque et de la quatrième du tchèque. 41 000 Slovaques (Bontonfilm, 0,2 M€) et 40 000 Tchèques (Bontonfilm, 0,2 M€) l’ont découvert depuis : ces scores en font le film hexagonal le plus plébiscité par les publics locaux depuis respectivement Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? (CinemArt, 47 000 entrées et 0,3 M) et Mia et le lion blanc (Bontonfilm, 56 000 et 0,2 M€), lancés en avril 2019. Il est curieux de remarquer que 3 films du top 10 ci-dessous, Terra Willy, Petit Vampire et Les Plus Belles Années d’une vie, sont loin d’être inédits. Si ce dernier arrive enfin sur grand écran au Mexique après avoir vu sa sortie maintes fois repoussée, les 2 autres font l’objet de ressorties en Russie. Lancé en 2019, Terra Willy est à nouveau à l’affiche d’un millier de salles à travers le pays, toujours sous bannière Exponenta-Film, et réunit 52 000 nouveaux spectateurs, pour un cumul de 209 000 entrées et 0,6 M€ de recettes à ce jour. Parmi les nombreuses ressorties de films français orchestrées depuis mars dernier en raison d’une faible offre de nouveaux titres due aux sanctions appliquées suite à l’invasion armée de l’Ukraine par la Russie, c’est bien Terra Willy qui a le plus mobilisé le public local.
–> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).

Les Plus Belles Années d'une vieLes Plus Belles Années d’une vie
Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 8 septembre 2022. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.
Auteur : Andrea Sponchiado
Dernière mise à jour : 16 septembre 2022 à 18:26 CEST
Arthur – Malédiction
(2021)
Au bout des doigts
(2017)
Coupez !
(2021)
Ducobu président !
(2021)
Eiffel
(2020)
En corps
(2021)
Hopper et le hamster des ténèbres
(2020)
Illusions perdues
(2020)
Irréductible
(2021)
Joyeuse retraite ! 2
(2021)
Julie (en 12 chapitres)
(2020)
Les Plus Belles Années d’une vie
(2018)
Maigret
(2021)
Menteur
(2021)
Mes frères et moi
(2021)
Mia et le lion blanc
(2017)
Notre-Dame brûle
(2021)
Ogre
(2021)
Petit Vampire
(2020)
Pil
(2020)
Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ?
(2018)
Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ?
(2021)
Terra Willy
(2018)
Vaillante
(2019)
À plein temps
(2021)
Voir tout
Voir moins
Allemagne
Espagne
Grèce
Mexique
Pologne
Portugal
Russie
République tchèque
Slovaquie
Ukraine
Voir tout
Voir moins

source

About didas

Check Also

Cannes 2022 : bravo aux 8 films soutenus par la Région primés – Région Île-de-France

Crédit photo : Festival de CannesLa Région est associée à 3 films récompensés lors de la …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber