A Long Island, le vert paradis d'Isabella Rossellini – Le Monde

Les piscines fermées seront toutes rouvertes sous une semaine, annonce l’exploitant Vert Marine
« L’élève sera le client » : aux Etats-Unis, l’école selon Jeff Bezos, Mark Zuckerberg et Elon Musk
« Très cher, polluant, le GNL est pourtant la star du nouveau monde énergétique »
Jézabel Couppey-Soubeyran : « La Banque du Japon pourra-t-elle encore longtemps faire bande à part ? »
« Rap Business » : pourquoi les rappeurs se ruinent pour jouer à Bercy
Mort de Jean-Luc Godard : « Devant la télévision, on baisse la tête »
Jean-Luc Godard, une vie de révolutions
Mort de la reine Elizabeth II : retour sur ses voyages en France
Le piège de l’alliance avec l’extrême droite en Suède
Le prosélytisme, de l’accueil de l’étranger à « l’irruption de l’Autre »
Irène Théry : « Les jeunes générations récusent la dissymétrie entre une sexualité masculine de conquête et une sexualité féminine de citadelle »
Accession au trône de Charles III : « Le choix d’un nom pour un monarque n’est pas anodin »
A L’Etrange Festival, Steven Arnold, l’ange gay du cinéma surréaliste
« Mon prochain », de Gaëlle Obiégly : l’écriture qui libère
Elizabeth II, Versailles : les replays royaux du week-end
Arcade Fire en concert à Paris, comme si de rien n’était
La France en 30 randonnées
Dans le Gers, la renaissance de la Manufacture royale de Lectoure
Le negroni est-il le nouvel amer à boire ?
« Le mot “sauvage” fait rêver » : ces nouveaux Robinson en quête de sens
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 9 min.
Réservé à nos abonnés
ReportageC’est à la fois un écrin champêtre, une arche de Noé pour poules, brebis et chèvres rares, et surtout un bed and breakfast douillet que la star italo-américaine a ouvert en 2021 dans un coin de nature bucolique. Une entreprise d’agrotourisme à taille très humaine qu’elle porte avec sa fille, l’autrice culinaire Elettra Wiedemann.
Cheveux très courts et salopette en jean large sur son tricycle, Isabella Rossellini ressemble à un garçon de ferme. Ce samedi de juin, l’actrice et propriétaire terrienne réussit le tour de force d’échapper à l’allure champêtre de luxe (robe de mousseline fleurie, espadrilles compensées et capeline de la taille d’un parasol) adoptée par les autres habitantes de Long Island qui se sont donné rendez-vous dans le jardin d’Early Girl Farm.
Chaque week-end, la petite exploitation agricole qui jouxte Mama Farm, la ferme-maison d’hôte d’Isabella Rossellini et de sa fille, l’ex-mannequin et autrice culinaire Elettra Wiedemann, accueille les abonnés au programme de soutien CSA (Community Supported Agriculture), mis en place par les deux établissements partenaires. Pour une cotisation annuelle de quelques centaines de dollars, les adhérents repartent les bras chargés de sacs en papier kraft remplis de fruits, légumes, fleurs, herbes aromatiques, œufs, miel, fromage ou pain maison, produits d’après des normes biologiques strictes.
Descendue du destrier d’acier qui lui sert à sillonner la parcelle avec ses deux petits-fils (Ronin, 4 ans, et Viggo River, 1 an et demi), installés dans un panier à l’arrière, Isabella Rossellini propose que l’on goûte à la dosa, la galette indienne élaborée à base de riz et de lentilles, fourrée aux légumes et au fromage frais, que sa voisine Patty Gentry, fondatrice d’Early Girl Farm, cuisine rituellement pour ses clients vers midi.
Installée à une table de pique-nique en bois, l’actrice italo-américaine vante les mérites de Patty dans un français parfait, puis parle en italien à Ronin, qui grignote un morceau de crêpe en buvant les paroles de « Nonna » (« grand-mère », en italien). A quelques mètres, la mère du petit garçon, Elettra Wiedemann, 38 ans et un physique d’adolescente, discute avec des visiteurs sans quitter son tablier de cuisine.
Des tournesols sont dressés dans des vases à côté de radis gros comme le poing (« normal, ce sont des radis américains ! », ironise Rossellini), de paquets de pâtes aux céréales et de savons au lait de brebis alignés sur des étals colorés : un marché de campagne ravissant, comme on en voit dans les téléfilms américains à l’eau de rose. A l’arrière-plan, la façade rouge et gris anthracite de Mama Farm se détache sur fond d’arbres ­centenaires. Des enfants jouent autour d’un tipi en bambous, les animaux somnolent dans leur enclos… L’ambiance est légère, insouciante, à mille lieues de l’annonce de la révocation du droit à l’avortement prononcée la veille par la Cour suprême des Etats-Unis.
Il vous reste 80.88% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner.
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

About didas

Check Also

The Prodigies : le film français oublié qui voulait rivaliser avec X-Men et Watchmen – EcranLarge

Certains échecs cinématographiques sont plus ou moins compréhensibles. Celui de The Prodigies l’est complètement, même si …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

/ / / memeber